Habituer mon chien au port de la muselière - J'éduque mon chien

Habituer mon chien au port de la muselière

Selon la race de chien que vous possédez, il n’est pas toujours facile de supporter les aboiements bruyants pour certains, et les risques de morsures de chiens méchants pour d’autres. C’est pourquoi la muselière semble être une solution idéale. Utilisée dans le cadre de l’éducation d’un chien, elle est très souvent refusée de ceux-ci. Cela est tout à fait normal ! Personne n’accepterait d’avoir la bouche coincée toute la journée. Et pourtant, dans certains cas extrêmes, les propriétaires de chien ont recours à cette alternative qui semble être difficile à imposer aux chiens. Dans cet article, découvrez comment habituer plus facilement votre chien au port de la muselière à travers des astuces pratiques et une meilleure compréhension du concept.

Les utilités de la muselière

Bien évidemment, avant de se lancer dans les détails, il est important de comprendre l’utilité du port de la muselière à votre chien. En effet, si vous ne savez pas pourquoi et quand la mettre, votre animal risque de difficilement s’y habituer. Et pire, cela pourrait lui causer plus de tort que vous l’imaginez. Sachez donc que la muselière est importante pour :

  • des soins extrêmes

Dans le cadre d’une visite chez le vétérinaire pour les soins de santé douloureux, le port de la muselière est vivement recommandé. Une douleur mal supportée par le chien peut créer en lui un mouvement réflexe de morsure. La muselière est dans ce cas de figure indispensable pour mieux immobiliser l’animal.

  • guérir une blessure ou une affection spécifique

Nous le savons tous, les chiens ont pour habitude de lécher un peu partout. Et dans le cas de la guérison d’une blessure qui ne demande pas l’intervention salivaire du chien, les choses deviennent plus complexes. Naturellement, il léchera continuellement la blessure. Ce qui retardera son rétablissement. Vous pouvez donc avoir recours à une muselière pour accélérer son processus de guérison.

  • sécuriser les rencontres entre chiens

Lors des balades, les choses ont tendance à tourner au vinaigre lorsque votre chien en rencontre un autre. Pour la plupart des personnes ayant déjà vécu cette scène, il en revient qu’elle est stressante et gênante la première fois, car elle donne l’impression de ne rien maîtriser. Si cela est l’habitude de votre chien, vous pouvez faire usage du port de la muselière pour mieux gérer ces situations et éviter des escarmouches entre congénères.

  • la sécurité pendant les transports en commun

Le port de la muselière est obligatoire dans les transports autorisant les animaux comme les chiens. Cela permet de ne pas mettre en danger les autres passagers, ni de perturber la quiétude de leur voyage avec des aboiements incessants.

  • désensibiliser d’un stimulus

Si votre chien a pour habitude d’aborder une posture agressive à chaque fois qu’il est face à un stimulus moins évident, le port de la muselière peut s’avérer nécessaire dans son éducation. Il vous facilitera une meilleure gestion de ses émotions.

Maintenant que vous savez pourquoi porter la muselière à son chien, vous devez analyser ces critères et déterminer s’il en a besoin. Si ce n’est pas le cas, abandonnez l’idée ou dirigez-vous vers une solution moins stricte.

Les critères de choix de la muselière

Choisir la bonne muselière est indispensable. Selon le motif du port, il existe plusieurs types de matériaux de construction, adaptés selon la durée du port. Il est très important de prendre cela en compte, car il y va de l’adaptation de votre chien. Si vous lui imposez une muselière qui ne le met pas dans les bonnes conditions, il risque d’en souffrir énormément.

  • Les muselières conçues pour de courtes durées

La muselière en nylon est le choix idéal pour les petites distances. Fragile et conçue d’une structure ne permettant pas à l’animal de respirer convenablement sur du long terme, elle est utilisée sur une durée assez courte. Cela peut être dans le cadre d’un voyage à durée définie où la maîtrise des aboiements de son chien est une exigence. Elle est idéale pour les races moins violentes présentant un risque de morsure faible comme les caniches et autres.

  • Les types de muselières pour les durées moyennes

La muselière en cuir ou en plastique est plus adaptée pour une durée de port allant de 3 à 5 heures. Solide et douce, elle est parfaite pour les chiens de race plus importante niveau force, et facilite la respiration de l’animal.

  • Les muselières adaptées aux longues durées de port

Les muselières en acier ou les muselières de frappes sont surtout utilisées pour les chiens entraînés au mordant ou les chiens de garde. Elles peuvent être portées sur des périodes extrêmement longues et sont destinées aux chiens d’un certain gabarit.

Vous devez donc préalablement définir la muselière qu’il faut à votre chien, selon son identité et la durée de port souhaitée. Cela vous permettra de trouver une muselière adaptée à votre animal, ce qui vous facilitera la tâche.

Les astuces pour faire adopter la muselière à son chien

Habituer son chien à la muselière requiert de la ténacité et de la patience. Nous aimons tous les récompenses, même les animaux. C’est pourquoi, il est conseillé de procéder par méthode d’éducation positive. Cela passe par plusieurs étapes :

Étape 1 : tout d’abord, assurez-vous d’être dans un endroit dans lequel votre chien est à l’aise et rencontre moins de stimulations. Cela peut être votre salon ou votre terrasse par exemple.

Étape 2 : habituer votre chien à des séances courtes et détendues. Il doit être moins stressé et considérer ces moments comme une attraction.

Étape 3 : séduisez votre animal et familiarisez-le à la muselière, même lorsqu’elle n’est pas portée. Mettez-y des friandises pour qu’il l’assimile à quelque chose de positif. Quand il y sera habitué à découvrir des récompenses, il sera moins distant face à ce nouvel accessoire. Répétez cette étape autant de fois que nécessaire. Ensuite, prenez l’habitude d’attacher la muselière à son collier tout en continuant à lui donner des friandises. Partez en balade avec lui, la muselière au cou. Cela permettra d’assimiler la muselière à un objet qui est sien.

Étape 4 : commencez à lui donner la muselière, mais cette fois à son museau. Accompagnez l’offre de friandises. L’objectif est de lui faire comprendre que lorsqu’il avance le museau dans la muselière, une récompense agréable l’y attend. C’est pourquoi, encouragez-le par un simple « oui » répétitif, puis retirez la muselière quelques secondes plus tard. Reprenez l’exercice autant de fois.

Étape 5 : une fois habitué à la présence de la muselière, commencez à la proposer davantage à votre chien tout en l’associant à des balades et des friandises. On le sait tous, les chiens adorent la nourriture et les promenades. Cela permettra d’associer le port de la muselière à ces deux passe-temps agréables pour lui.

Étape 6 : proposez-lui la muselière, mais cette fois sans friandise. S’il y met le museau, attachez-le rapidement et après quelques secondes détachez-le ! En récompense, félicitez-le d’un « oui » prometteur. Reprenez l’exercice à plusieurs reprises sur une bonne période. Une fois qu’il y est habitué, proposez-lui des balades avec le port de la muselière. S’il n’affiche aucune résistance, c’est parfait ! Vous avez réussi. Il vous faudra garder ce rythme.

Enfin, le port de la muselière ne doit pas être associé à des situations qui pour lui, sembleraient conflictuelles. Il devra le considérer comme un accessoire faisant partie de son quotidien. N’attendez donc pas d’être en voyage ou en présence d’autres chiens pour le lui faire porter, mais faites le même exercice lorsque vous pensez qu’il n’y a pas forcément d’utilité.

En adoptant cette méthode, vous habituerez votre chien petit à petit au port de la muselière.

Une question ?